Actualités

Correl présente l’économie de fonctionnalité à la Maison des Entreprises

Plusieurs entreprises du bassin Annécien étaient présentes pour écouter Fabienne Grebert, gérante de Correl, et Philippe Jury, membre du CIRIDD et animateur du club CLEF (Club d’Acteurs pour une Économie de Fonctionnalité), à la maison des Entreprises d’Annecy.
 
La conférence, organisée en partenariat avec le MEDEF Haute-Savoie, avait pour thématique l’économie de fonctionnalité, pilier de l’économie circulaire.

 

img_2311_400

 

Qu’est-ce-que l’économie de fonctionnalité ?

Ce modèle économique, apparu il y a une vingtaine d’années en France, consiste pour une entreprise à vendre l’usage d’un produit plutôt que le produit en lui même.
Des exemples de ce modèle sont déjà célèbres en France : l’auto-partage, les Velib, …
De même, de nombreuses entreprises nationales se sont tournées vers ce modèle ces dernières années : Michelin, Xerox, Seb, etc.

L’économie de la fonctionnalité vendre l’usage aux clients plutôt que les biens matériels qui supportent cet usage. Ce modèle économique s’inscrit pleinement dans un objectif de lutte contre l’obsolescence programmée, de meilleure gestion des ressources naturelles et de l’énergie et d’une fidélisation des clients et des usagers.

Une opération collective à destination des PME

Avec le soutien de l’ADEME et de la Région Auvergne Rhône-Alpes, le Ciridd organise une opération collective pour accompagner les PME dans la transition vers l’économie de la fonctionnalité. Fabienne Grebert fait partie des consultants partenaires de cette opération. L’opération s’appuie sur la méthode Novus déjà éprouvée auprès de 200 entreprises. L’opération mixte des séminaires collectifs et des sessions d’accompagnement par un consultant pour identifier les opportunités liées à la mise en place de systèmes produits-services, étudier la faisabilité du projet au plan financier et organisationnel et aider le dirigeant dans ces décisions.

Au total, l’opération requiert de la part du dirigeant 8 demi-journées sur une période de 4 à 8 mois, pour un ticket modérateur de 1500 à 2500 €, selon la taille des PME.

 


Pour toute demande d'information, veuillez contacter Correl - correl@correl.fr ou au Ciridd - Philippe Jury philippe.jury@ciridd.org



Lire la suite...

Correl valorise les acteurs économiques du Parc des Glaisins

Valorisation des ressources, gestion des déchets, création de synergies industrielles … Au Parc des Glaisins, à Annecy-le-Vieux, Correl lance le premier challenge inter-entreprises « Zéro Déchet Zéro Gaspillage ».

 

 tzdzg.

« Il y a un réel potentiel de développement sur le Parc »,
c’est ainsi qu’ont réagi plusieurs entreprises, motivées à l’idée de voir se développer des nouvelles synergies industrielles dans le Parc d’Activité le plus important du bassin Annécien. 
L’idée émerge suite à l’appel à projets « Territoire Zéro Déchets Zéro Gaspillage » lancé par le gouvernement à la fin de l’année 2015. L’agglo d’Annecy, lauréate de cet appel à projets, décide en partenariat avec Géode (l’association des entreprises du Parc des Glaisins) de lancer un challenge inter-entreprises avec l’objectif de réduire les déchets des entreprises et fait appel à Correl pour animer ce challenge.

La mise en place de la redevance spéciale, élément déclencheur de la motivation

Ce challenge vient aussi soulager les entreprises suite à la mise en place de la redevance spéciale, paiement garantissant la collecte et la gestion des déchets effectués par les collectivités. Un coût estimé à près de 190.000€ sur l’ensemble du Parc selon Fabien LESCOUR, chargé de la Redevance Spéciale au Grand Annecy.

 

Des opportunités de création de valeur omniprésentes

Dès le mois d’octobre 2016, Correl intervient dans les entreprises participantes afin d’établir un diagnostic des ressources et compétences pouvant être mutualisées. Très vite, il apparaît que d’autres thèmes peuvent aboutir à des créations de synergies : les ressources immobilières, les services ou encore les espaces verts. 
« L’entretien des espaces me coûtait 3000€ d’entretien par an. Après, il y a peut être mieux à faire que d’appauvrir les sols à coup de désherbants », conclut Michel VIGNOUD, P-DG d’Alpes Contrôles et porteur d’un projet innovant de culture et jardinage d’espaces verts en entreprise.

 

Un challenge expérimental mais encourageant et encouragé

Ce challenge est une première pour une Zone d’Activité Économique et des premiers résultats sont attendus fin mai sur la réduction des déchets. D’autres actions pourraient être engagées à l’issue de cette première étape à partir du mois de juin.


Vous souhaitez obtenir plus d’informations sur ce challenge ? Vous représentez une Zone d’Activités Économiques et ce dispositif vous intéresse ? 
Contactez Géode (geode.association@free.fr) ou Correl (correl@correl.fr ou au 09 51 29 06 21)


Lire la suite...

Duret Constructions : une façon innovante de développer la valeur de ses locaux professionnels

 img_2160_400

 Près d'une vingtaine d'entreprises étaient présentes à cette animation de travail

 

 
 Ce 12 janvier au matin, près d’une vingtaine d’entreprises ont poussé la porte du Restaurant Fleur de Sel au rez-de-chaussée de leur bâtiment situé sur la plus grande zone d’activités de la ville d’Annecy ; l’occasion de démarrer l’année dans une ambiance conviviale, mais pas seulement…. Initiée et animée par Correl, cette rencontre a permis de tester la méthode PNSI (Programme National de Synergies Inter-entreprises) importée de Grande-Bretagne et d’identifier les synergies d’affaires à créer entre les locataires des locaux professionnels : mutualisation de salles de réunion, d’espaces détente-repas, de locaux techniques propres à certaines professions ou achats en commun de fournitures de bureau, collecte mutualisée du courrier ou de déchets, … Les entreprises présentes ont également manifesté leur volonté de renouveler l’opération, de mieux se connaître pour mieux travailler ensemble.
Pour Françoise Duret, il ne suffit plus aujourd’hui de louer des m2 de bureaux; le contexte concurrentiel est trop tendu. Les locataires attendent désormais d’autres services qui sont liés, tant à la qualité de vie au travail qu’au renforcement de synergies d’affaires. Pour Correl, cette opération s’inscrit dans un dispositif engagé à l’échelle du Parc intitulé « Entreprise Zéro Déchet Zéro Gaspillage » . La démarche permet de sensibiliser les acteurs à l’économie circulaire et de contribuer à la relocalisation de l’économie, avec le soutien des collectivités territoriales.
Correl devrait continuer à animer de nouveaux collectifs de travail autour de certaines thématiques (gestion des déchets, groupement d’achats, …) et favoriser l’échange et l’entraide des membres de la communauté à travers une plateforme en ligne . 

Lire la suite...

De la Responsabilité Sociétale à l'Innovation Responsable, bilan de 10 années d'activité

Quand Correl a été créé il y a 10 ans, la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) était encore l’apanage des grandes entreprises. Obligées par la Loi sur les Nouvelles Régulations Economiques* ou par les pratiques de notation extra-financière, elles engageaient progressivement leurs fournisseurs à maîtriser les risques sur toute la chaîne de valeur. C’est dans ce contexte que Correl a commencé à travailler sur les achats responsables. Souvent perçue  comme une contrainte à intégrer dans un contexte de maîtrise des coûts, la RSE se déploie aujourd’hui dans une optique de création de valeur, invitant l’entreprise à faire évoluer son modèle économique et son rapport aux parties prenantes.  A l’occasion de ses 10 ans, Correl revient sur ses pratiques de conseil, de formation et d’accompagnement sur les thématiques RSE pour brosser un rapide état des lieux des pratiques et mettre en perspective les évolutions de ses activités.

2007 - 2017. Quels changements réalisés depuis 10 ans ?

 

Bien plus qu’un simple effet de mode, les entreprises ont répondu aux attentes de leurs parties prenantes et ont décliné la RSE dans les différentes fonctions de l’organisation. Les achats ont été particulièrement mis à l’épreuve avec la mise en place d’évaluations documentaires et d’audits fournisseurs. C’est le cas de SNCF qui a formé depuis 2009, avec Correl, ses acheteurs aux achats responsables. Ces efforts s’accompagnent de démarches de certification et d’une formalisation de leurs pratiques, à l’instar de Maped qui vient d’éditer son premier rapport RSE de manière volontaire.

 

 
couevrture_maped_400. 
 
Page de couverture du Rapport Développement Durable - Maped
 

 

Dans cette période, les PME ont progressivement intégré cette démarche, non seulement pour mettre sur le marché des produits plus « verts », mais aussi pour faire évoluer les processus de l’organisation. C’est le cas de PROMEDIF, fabricant français de mobiliers métalliques, qui après avoir fait labellisé ses produits NF Environnement a demandé à Correl de l’accompagner sur une démarche de labellisation LUCIE** ; l’occasion de repenser le projet d’entreprise et de faire évoluer les compétences et les pratiques de management.     

Mais la crise de 2008 a rappelé la fragilité de notre modèle économique centré sur une croissance infinie. Dans ce contexte, un certain nombre ont fait de la responsabilité sociétale un levier d’innovation et de compétitivité et ont su développer des relations collaboratives avec leurs fournisseurs et plus généralement toute leur chaîne de valeur.

Cette démarche s’avère d’autant plus pertinente que l’économie circulaire prend toute sa place dans la stratégie des entreprises : maîtrise des coûts matière, sécurisation des approvisionnements dans un contexte de croissance de la demande mondiale, enjeux réglementaires avec la loi sur la transition énergétique et la croissance verte, autant de raisons qui poussent à éco concevoir, à revoir les modèles d’affaires et à boucler les flux. 

 

agorespace_400.

Illustration d’un terrain Agorespace aluminium & bois qui a fait l’objet d’une démarche d’éco-conception menée par Correl avec Envolea

 

RENFORCER LA VALEUR D’USAGE DES PRODUITS ET DES PRESTATIONS

….  Le plus longtemps possible tout en consommant le moins de ressources matérielles et  d’énergie possible, tel est l’enjeu des entreprises qui font migrer progressivement leur modèle économique vers l’économie de la fonctionnalité. La Forézienne fait partie des entreprises que Correl a eu la chance d’accompagner dans cette démarche. L’entreprise, leader sur la fabrication des lames pour les scieries, a su fidéliser ses clients en proposant des contrats annuels de mise à disposition des outils de coupe. A travers cette offre novatrice elle reste propriétaire de ses lames mais trouve le moyen de fidéliser ses clients, d’innover en développant des technologies qui allongent la durée de vie des lames, d’améliorer les services associés à la prestation (gestion des stocks, services additionnels pour renforcer la performance de coupe, …) et de réduire les coûts (gestion de commande, optimisation des tournées, sécurisation des approvisionnements pour les clients …).

Réinventer l’organisation et la relation aux parties prenantes

 

Les entreprises ayant adopté une démarche de responsabilité sociétale ont pu développer un avantage concurrentiel indéniable. Une étude publiée en 2013 par Havas Media indique que les « meaningful brands », marques qui ont mis au cœur de leur mission l’amélioration de la qualité de vie des usagers, ont fait apparaître une performance boursière supérieure de 120% au reste du marché.

Dire que le développement durable peut influer sur la performance économique d’une entreprise est un euphémisme. Mais il ne s’agit pas uniquement de proposer une nouvelle offre, faut-il encore séduire le consommateur, informer, et faire évoluer la demande. Les stratégies d’innovation marketing sont au coeur des entreprises responsables et suscitent d’autres pratiques managériales et organisationnelles basées sur la transparence, la confiance, l’ouverture aux parties prenantes. Correl s’est fait fort de faire évoluer ces démarches d’accompagnement autour de l’intelligence collective,  permettant de rallier les parties prenantes autour d’une vision partagée. Correl évolue vers un rôle de facilitateur permettant de révéler le potentiel des collaborateurs et de les rendre acteurs  de leur projet d’entreprise.

2017. Quel avenir pour Correl ?

 

Cette année nous soufflons notre dixième bougie. Nous avons accompagné près d’une cinquantaine de clients sur des diagnostics, des formations, des accompagnements, des actions de communication et de sensibilisation. Merci à vous tous pour votre confiance. Nous aurons à faire face à d’autres challenges dans les années qui viennent : mieux travailler avec les territoires, favoriser l’émergence de relations collaboratives entre organisations pour participer à la relocalisation de l’économie, améliorer la valeur d’usage de zones d’activités, et renforcer la résilience des entreprises. Nous nous attelons à ce titre au déploiement de démarches d’économie circulaire, d’écologie territoriale avec le soutien de nos partenaires (Thésame, Agglo d’Annecy, …) qui constituent de nouvelles opportunités pour développer de la valeur. 

 

* La loi NRE de 2002 impose aux entreprises cotées en Bourse la publication d’un rapport développement durable

** Le label LUCIE permet aux organisations d’améliorer leur performance globale en établissant un plan d’action alignés sur les 7 questions centrales de la norme internationale de RSE/RSO ISO 26000


Lire la suite...

Valoriser les ressources foncières des entreprises grâce au maraichage

« Aujourd’hui nous avons la capacité et le devoir de rendre à la nature ce que nous avons pris à la nature », tel est le credo de Michel Vignoud, fondateur et président actuel d’Lire la suite...

MAPED publie son premier Rapport Développement Durable

Utiliser l’édition de son premier rapport Développement durable pour fédérer l’ensemble de ses filiales dans le monde entier à cette thématique et déployer partout dans le monde sa stratégie RSE, tel est le pari lancé par 

Lire la suite...