Actualités

De la Responsabilité Sociétale à l'Innovation Responsable, bilan de 10 années d'activité

Quand Correl a été créé il y a 10 ans, la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) était encore l’apanage des grandes entreprises. Obligées par la Loi sur les Nouvelles Régulations Economiques* ou par les pratiques de notation extra-financière, elles engageaient progressivement leurs fournisseurs à maîtriser les risques sur toute la chaîne de valeur. C’est dans ce contexte que Correl a commencé à travailler sur les achats responsables. Souvent perçue  comme une contrainte à intégrer dans un contexte de maîtrise des coûts, la RSE se déploie aujourd’hui dans une optique de création de valeur, invitant l’entreprise à faire évoluer son modèle économique et son rapport aux parties prenantes.  A l’occasion de ses 10 ans, Correl revient sur ses pratiques de conseil, de formation et d’accompagnement sur les thématiques RSE pour brosser un rapide état des lieux des pratiques et mettre en perspective les évolutions de ses activités.

2007 - 2017. Quels changements réalisés depuis 10 ans ?

 

Bien plus qu’un simple effet de mode, les entreprises ont répondu aux attentes de leurs parties prenantes et ont décliné la RSE dans les différentes fonctions de l’organisation. Les achats ont été particulièrement mis à l’épreuve avec la mise en place d’évaluations documentaires et d’audits fournisseurs. C’est le cas de SNCF qui a formé depuis 2009, avec Correl, ses acheteurs aux achats responsables. Ces efforts s’accompagnent de démarches de certification et d’une formalisation de leurs pratiques, à l’instar de Maped qui vient d’éditer son premier rapport RSE de manière volontaire.

 

 
couevrture_maped_400. 
 
Page de couverture du Rapport Développement Durable - Maped
 

 

Dans cette période, les PME ont progressivement intégré cette démarche, non seulement pour mettre sur le marché des produits plus « verts », mais aussi pour faire évoluer les processus de l’organisation. C’est le cas de PROMEDIF, fabricant français de mobiliers métalliques, qui après avoir fait labellisé ses produits NF Environnement a demandé à Correl de l’accompagner sur une démarche de labellisation LUCIE** ; l’occasion de repenser le projet d’entreprise et de faire évoluer les compétences et les pratiques de management.     

Mais la crise de 2008 a rappelé la fragilité de notre modèle économique centré sur une croissance infinie. Dans ce contexte, un certain nombre ont fait de la responsabilité sociétale un levier d’innovation et de compétitivité et ont su développer des relations collaboratives avec leurs fournisseurs et plus généralement toute leur chaîne de valeur.

Cette démarche s’avère d’autant plus pertinente que l’économie circulaire prend toute sa place dans la stratégie des entreprises : maîtrise des coûts matière, sécurisation des approvisionnements dans un contexte de croissance de la demande mondiale, enjeux réglementaires avec la loi sur la transition énergétique et la croissance verte, autant de raisons qui poussent à éco concevoir, à revoir les modèles d’affaires et à boucler les flux. 

 

agorespace_400.

Illustration d’un terrain Agorespace aluminium & bois qui a fait l’objet d’une démarche d’éco-conception menée par Correl avec Envolea

 

RENFORCER LA VALEUR D’USAGE DES PRODUITS ET DES PRESTATIONS

….  Le plus longtemps possible tout en consommant le moins de ressources matérielles et  d’énergie possible, tel est l’enjeu des entreprises qui font migrer progressivement leur modèle économique vers l’économie de la fonctionnalité. La Forézienne fait partie des entreprises que Correl a eu la chance d’accompagner dans cette démarche. L’entreprise, leader sur la fabrication des lames pour les scieries, a su fidéliser ses clients en proposant des contrats annuels de mise à disposition des outils de coupe. A travers cette offre novatrice elle reste propriétaire de ses lames mais trouve le moyen de fidéliser ses clients, d’innover en développant des technologies qui allongent la durée de vie des lames, d’améliorer les services associés à la prestation (gestion des stocks, services additionnels pour renforcer la performance de coupe, …) et de réduire les coûts (gestion de commande, optimisation des tournées, sécurisation des approvisionnements pour les clients …).

Réinventer l’organisation et la relation aux parties prenantes

 

Les entreprises ayant adopté une démarche de responsabilité sociétale ont pu développer un avantage concurrentiel indéniable. Une étude publiée en 2013 par Havas Media indique que les « meaningful brands », marques qui ont mis au cœur de leur mission l’amélioration de la qualité de vie des usagers, ont fait apparaître une performance boursière supérieure de 120% au reste du marché.

Dire que le développement durable peut influer sur la performance économique d’une entreprise est un euphémisme. Mais il ne s’agit pas uniquement de proposer une nouvelle offre, faut-il encore séduire le consommateur, informer, et faire évoluer la demande. Les stratégies d’innovation marketing sont au coeur des entreprises responsables et suscitent d’autres pratiques managériales et organisationnelles basées sur la transparence, la confiance, l’ouverture aux parties prenantes. Correl s’est fait fort de faire évoluer ces démarches d’accompagnement autour de l’intelligence collective,  permettant de rallier les parties prenantes autour d’une vision partagée. Correl évolue vers un rôle de facilitateur permettant de révéler le potentiel des collaborateurs et de les rendre acteurs  de leur projet d’entreprise.

2017. Quel avenir pour Correl ?

 

Cette année nous soufflons notre dixième bougie. Nous avons accompagné près d’une cinquantaine de clients sur des diagnostics, des formations, des accompagnements, des actions de communication et de sensibilisation. Merci à vous tous pour votre confiance. Nous aurons à faire face à d’autres challenges dans les années qui viennent : mieux travailler avec les territoires, favoriser l’émergence de relations collaboratives entre organisations pour participer à la relocalisation de l’économie, améliorer la valeur d’usage de zones d’activités, et renforcer la résilience des entreprises. Nous nous attelons à ce titre au déploiement de démarches d’économie circulaire, d’écologie territoriale avec le soutien de nos partenaires (Thésame, Agglo d’Annecy, …) qui constituent de nouvelles opportunités pour développer de la valeur. 

 

* La loi NRE de 2002 impose aux entreprises cotées en Bourse la publication d’un rapport développement durable

** Le label LUCIE permet aux organisations d’améliorer leur performance globale en établissant un plan d’action alignés sur les 7 questions centrales de la norme internationale de RSE/RSO ISO 26000